STRAVINSKI EN MODE HIP HOP (2013)
Scherzo Fantastique et Le Sacre du Printemps – Stravinski


  • Scherzo fantastique - Crédit : Laurent Philippe

    Scherzo fantastique - Crédit : Laurent Philippe

  • Le Sacre du Printemps - Crédit : Société Générale

    Le Sacre du Printemps - Crédit : Société Générale

  • Scherzo fantastique - Crédit : Laurent Philippe

    Scherzo fantastique - Crédit : Laurent Philippe

En travaillant sur deux oeuvres de Stravinski pour la Cité de la Musique et la Grande Halle de La Villette, Farid Berki s’est donné deux défis différents.
 Le Scherzo Fantastique s’est défini en un trio de danseurs professionnels de la compagnie Melting Spot.

Ce que Farid Berki en dit :
«J’adore cette musique, car elle est un peu comme un monologue. Son flot continu s’impose à nous, d’un bloc. Et en même temps, je ne veux pas en rester à la description de l’argument initial. Le rituel primitif m’interpelle, bien sûr; mais je cherche à souligner une autre dimension de la musique de Stravinski : celle qui est faite d’une multitude de signes, et qui nous parle sans que nous la comprenions immédiatement.»
Farid Berki

 

Le Sacre du Printemps a fait l’objet d’une action culturelle en partenariat avec Cultures sur Cour, le collège Roger Martin du Gard d’Epinay sur Seine et l’École de la Deuxième Chance de Sarcelles.
Un total de cinquante jeunes, sensibilisés au hip hop et à la musique classique/moderne. Le Scherzo Fantastique et le Sacre du Printemps ont été présentés à la Grande Halle de La Villette les 6 et 7 Avril 2013.

Ce que Farid Berki en dit :
«Jusqu’ici, les chorégraphes qui ont repris ou recréé le Sacre du printemps étaient de formation classique, ou contemporaine. Pour moi, chorégraphe hip hop, cette aventure créative relève non seulement d’un défi par l’engagement artistique et pédagogique qu’elle requiert mais aussi d’une entreprise humaine révélant la capacité d’un groupe à s’emparer d’une œuvre musicale (basée sur les ruptures) et chorégraphique en y apportant un regard neuf »
Farid Berki

 

Working on two Stravinsky’s works for La Cité de La Musique and the Grande Halle de la Villette in Paris, Farid Berki has faced two different challenges. The Scherzo Fantastique has defined a trio of professional dancers of the company Melting Spot.

The Rite of Spring has turn into a cultural action in partnership with Cultures sur Cour, the Roger Martin du Gard secondary school of Epinay sur Seine and the École de la Deuxième chance in Sarcelles. A total of fifty young people has been aware of the hip hop and classical/modern music. The Scherzo Fantastique and The Rite of Spring were presented at the Grande Halle de la Villette on the 6th and 7th April 2013.