MELTING SPOT, 25 ANS D'HISTOIRE

Melting Spot, c’est avant tout une histoire collective créee en 1994. Les différents projets de la compagnie lui ont permis de gagner en visibilité, notamment grâce aux 200m2 de toiles peintes dans la première création de Farid Berki en 1995, Fantazia, mais aussi avec la diffusion du documentaire « Faire Kiffer les Anges » réalisé par Jean-Pierre Thorn. Dès la création de la compagnie, Farid Berki choisi de travailler avec des musiciens live, en commençant avec Point de Chute (1996).

Point de chute

Point de Chute (1996)


PETROUCHKA

Avec la création de Petrouchka en 1998, Farid Berki réinvente le ballet en version hip hop. D’abord en live avec Pierre Nguyen, le spectacle est repris pour en monter un nouveau avec le Ballet du Rhin en 2001. Forts de cette expérience, le Petrouchka de la compagnie sera repris en 2002 pour une tournée en Normandie pour le jeune public, qui fera sujet à un documentaire de Jean Rabaté « Petrouchka en terre hip hop », diffusé sur France 2.

Petrouchka (1998)


ESSOR DE LA COMPAGNIE

Farid Berki obtient en 1999 le Prix des Nouveaux talents chorégraphiques de la SACD. Ce prix entraîne une commande chorégraphique par le Vif du Sujet pour le festival IN d’Avignon « Pas de vagues avant l’éclipse » pour André Minvielle, vocalchimiste, et Kader Belarbi, danseur étoile de l’Opéra de Paris. Ce spectacle permettra la création d’un documentaire « Une étoile en danger » de Luc Riolon (1999), diffusé sur France 2.

 


LES ARTS MARTIAUX

Invisible Armada

Cette même année, Farid Berki créé Invisible Armada. Ce nouveau projet lui permet de collaborer avec de nombreux artistes et de pratiquer les arts martiaux, en commençant par la capoeira. Il commence alors à travailler de façon récurrente en Chine, en faisant ainsi de son rêve un travail. De ce voyage, il en sort deux nouveaux projets : Six Fous en quête de hauteur en 2004, dans le cadre de Lille capitale européenne de la culture qui sera également repris pour la biennale de Lyon 2006, et Soul Dragon en 2005, qui sera joué en Chine et en France.

Six fous en quête de hauteur (2004)


ARTISTE ASSOCIE DU BATEAU FEU, SCENE NATIONALE

De 2000 à 2004, Farid Berki devient artiste associé au Bateau Feu Scène Nationale de Dunkerque, où il rempli un contrat de mission en menant des projets de territoire sur Dunkerque et sa région. C’est durant cette période qu’il créé Sur Le Feel, en 2002, un solo qu’il retravaillera en 2009 avec Nabil Ouelhadj (Du Feel à retordre) dans un souci de transmission de son répertoire.

Sur le feel (2002)

En 2005, la Compagnie Melting Spot créé deux pièces courtes de 30 minutes, Oud ! et Hipnotic, qui permet de relancer un travail de diffusion autour de la compagnie avec des pièces fraîches et percutantes.

Oud (2005)


DEPASSER LES FRONTIERS AU TCHAD

Le hasard des rencontres des artistes engagés tchadiens motive Farid Berki à travailler avec le Tchad de 2006 à 2009, avec un projet de croisement en collaboration avec trois danseurs et Malik Berki. De ce projet naîtra le spectacle Deng Deng !. A la suite de ce spectacle, Melting Spot coproduit Rodrigue Ousmane, danseur sur Deng Deng ! pour la création de son solo, Leda.

Deng Deng ! (2009)


2009 ET HIP HOP AURA

2009 fût une année très riche pour Farid Berki et la Compagnie Melting Spot. En plus de la création de Hip Hop Aura, conférence dansée sur l‘histoire improbable du hip hop, Farid Berki reçoit une commande du Centre Chorégraphique de Roubaix pour la création d’une Université Nomade du hip hop, à échelon régional. La même année, il devient artiste en partage au CCN La Rochelle – Kader Attou. À cette occasion, il créé Hip Hop Aura Remix, avec 70 interprètes issus du conservatoire, d’un collège, d’une école primaire et de danseurs hip-hop du quartier rochelais de Mireuil.

Hip Hop Aura (2009)


Vaduz 2036
Vaduz 2036, créé en 2011, permet l’obtention d’une bourse aux écritures chorégraphiques allouée par l’Association Beaumarchais – SACD. Inspiré de Kandiski par son minimalisme et son abstraction, Vaduz 2036 permet de faire de la vidéo partie intégrante du spectacle.

Vaduz 2036 (2011)


STRAVINSKI, LA RENCONTRE AVEC LA MUSIQUE CLASSIQUE


Après la co-écriture en Janvier 2013 du duo Double Je(u) avec Serge-Aimé Coulibaly, Farid Berki a souhaité travailler à nouveau sur des projets de territoire, notamment grâce à des projets participatifs. C’est ce qu’il fera avec Stravinski en mode hip hop à La Villette, mais aussi avec le projet Passerelles de Béziers-Narbonne.

En 2014, la compagnie Melting Spot fête ses 20 ans entourée de ses anciens et nouveaux collaborateurs artistiques. L’occasion pour elle de faire une retrospective de ces 20 années de travail.

En 2015, la Compagnie Melting Spot poursuit son travail sur les territoires avec Stravinski remix en région Nord-Pas de Calais, pièce dans laquelle les artistes émergents sont mis en avant. Ce projet fait également rappel aux premiers projets de Farid Berki sur Petrouchka.

L’Oiseau de Feu (2015)

En 2016, en collaboration avec la Cie du Tire-Laine, Farid Berki créé Trans’hip hop express, voyage initiatique entre musique tzigane et danse hip-hop.


PIECE POUR JEUNE PUBLIC : PRESQU’ILS

De 2016 à 2018 la compagnie Melting Spot continue de faire tourner les spectacles de son répertoire. En parallèle, elle produit la création de sa première pièce dédiée au jeune public: Presqu’ils. Cette pièce pour 3 danseurs, aborde de manière métaphorique et poétique quelques étapes de la construction de l’identité des enfants jusqu’à l’émancipation.

Presqu’ils (2018)


DIDON ET ENEE

La compagnie affirme sa volonté de lier des partenariats musicaux forts en co-réalisant le spectacle Didon et Enée avec l’Ensemble Hémiolia. Ce spectacle fait dialoguer l’opéra et la danse urbaine et propose une lecture innovante du drame de Purcell. Il a été présenté pour la première fois en février 2018 et continue sa diffusion. Il a notamment pu être présenté au Manège de Maubeuge en janvier 2020.

Didon et Enée (2018)


TRANSMISSION

Le répertoire de la compagnie, lui aussi, continue son chemin grâce à la transmission. En 2019, Farid Berki, à l’invitation de la compagnie Moebus de Nouméa (Nouvelle-Calédonie), remonte trois extraits de pièces du répertoire de la compagnie : Oud, Deng Deng ! et Sur le feel à Nouméa pour trois danseurs ainsi qu’un Roméo et Juliette (2019) pour 16 jeunes kanaks. En 2020, il reprend un extrait d’un de ses pièces phare Vaduz 2036 (2011) avec des danseurs du Jeune Ballet Urbain de Bordeaux.


ENTRE DANSE URBAIN ET MUSIQUE CLASSIQUE: LOCKING FOR BEETHOVEN

En 2019, Locking for Beethoven naît du partenariat de longue date avec l’Orchestre National de Lille. Ce nouveau spectacle qui mêle danse hip hop, danse aérienne, musique classique et musique contemporaine est un bel hommage au grand compositeur classique Beethoven. Le spectacle continuera ainsi son chemin de diffusion en 2021 et 2022… en intégrant le Quatuor NovA pour la troisième version.

En 2021, la compagnie Melting Spot envisage sa prochaine création dans le contexte particulier de la crise sanitaire. Farid Berki pose les premières pierres du projet Reset qui abordera la thématique de l’oubli, de la perte de mémoire, de l’effacement et de l’isolement à travers le langage corporel propre de son chorégraphe.

Locking for Beethoven (2019)