LOCKING FOR BEETHOVEN 3.0 (2021)

Note d’intention

« J’ai toujours eu une appétence pour les rencontres improbables entre des univers différents (burlesque, musique live, BD, cinéma, voltige). La mise en présence, la rencontre, le télescopage entre ces univers ont toujours été pour moi source de richesse et constituent l’essence même de l’écriture de mes spectacles. Ces confrontations m’ont amenées à m’interroger sur l’avenir et le devenir de l’écriture de la danse Hip Hop sans l’enfermer dans une direction, mais, au contraire, en y explorant des développements inattendus qu’autorisent ces rencontres multiples.

Le travail que j’entreprends avec l’Orchestre National de Lille autour de l’oeuvre de Beethoven, s’inscrit dans donc en continuité avec mes recherches antérieures. Il y a d’abord ma rencontre avec Beethoven par le biais d’Orange Mécanique de Stanley Kubrick dans lequel on retrouve la 9ème symphonie (2ème mouvement) et l’Ode à la joie (dernier mouvement) mais également le film Ludwing Von B (1994).

Il se trouve que l’Ode à la joie est l’hymne de l’Union Européenne basé sur des valeurs de fraternité et d’unité dans la diversité. A l’heure où tout le monde s’interroge sur son appartenance ou non à l’Europe, il me semble intéressant de mettre en perspective ces questionnements par un dialogue multiple entre la danse et la musique.
Aujourd’hui, les disciplines artistiques s’entrecroisent et créent des passerelles avec d’autres registres initialement éloignés. Ainsi dans une perspective similaire à celle déployée dans mon spectacle Soul dragon, créé en 2004 avec l’Opéra de Shanghai, je désire par un travail sur les hauteurs, les volumes, sur la légèreté, faire éclore une poésie visuelle et gestuelle avec le concours d’une artiste maîtrisant l’art du tissu aérien.

Avec ce projet autour de Beethoven, j’entends poursuivre mon cycle autour des relations musique et danse. Ici je propose une danse tellurique et explosive qui convoque la musique pour, au choix, évoluer dans une scénographie sonore, créer des variations au-tour de thèmes musicaux ou encore s’affirmer en contre-point ou de manière autonome par rapport à la musique. »

Farid Berki

Chorégraphie : Farid Berki

Musique live : Malik Berki (machines et scratch) / Quatuor NovA (Arnaud Chataigner, Andreï Jourdane, Didier Lacombe, Camill Garin) sur l’oeuvre de Beethoven et compositions originale de Malik Berki et Anthoiné Hervé

Interprètes de Locking For Beethoven :
Moustapha Bellal
Jean Boog
Alice Bounmy
Alice Catanzarro
Camille Dewaele
Laurent Kong a Siou
Clara Serayet

Création Lumière : Annie Leuridan

Production : Cie Melting Spot/Farid Berki
Co-production : Orchestre National de Lille

Soutien : Ville de Lille (Le Grand Sud, Maisons Folies), Ville de Mons-En-Baroeul-Salle Salvador Allende, Maison Folie Beaulieu Lomme, Centre Culturel d’Avion, Centre Culturel Georges Brassens de Saint-Martin-Boulogne, Théâtre Olympia – Arcachon, Rocher de Palmer (Cenon)

DISPONIBLE A LA DIFFUSION

contact@ciemeltingspot.fr

Dossier spectacle :
Locking for Beethoven 3.0